French

La France soutient un pirate en Libye dénonce la Turquie

Le ministère turc des Affaires étrangères répondait par écrit aux allégations de la France concernant l’intervention de la Turquie en Libye.

La France a alimenté la crise libyenne en apportant son soutien au putschiste et pirate Haftar, qui tente de créer un régime autoritaire dans le pays en renversant le gouvernement légitime et qui n’hésite pas à dénoncer publiquement une solution politique en Libye. L’approche de la France a encouragé Haftar à insister sur les méthodes militaires et a accru les souffrances et la détresse du peuple libyen.


« Alors que les activités de la Turquie en Libye sont légitimes, la France elle, poursuit des actions sombres, comme elle l’a fait en Syrie, et joue les sous-traitants pour le compte de certains pays de la région ».

« La déclaration du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, en réponse à une question posée lors de la visite à Paris du ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, concernant l’attitude de notre pays en Libye, est  un nouvel indicateur de la politique sombre et inexpliquée de la France en Libye » a insisté la diplomatie turque.

Ankara a rappelé que le soutien apporté par la France au putschiste et pirate Haftar, dans le but de renverser le gouvernement légitime et asseoir dans ce pays un régime autoritaire, n’a fait qu’attiser la crise libyenne.

« Cette approche de la France a encouragé Haftar à choisir des méthodes militaires et n’a fait qu’accroitre les peines et souffrances du peuple libyen. Le plus grand obstacle à l’instauration de la paix et de la stabilité en Libye est le soutien apporté aux structures illégitimes par la France et certains pays en violation des décisions du Conseil de sécurité de l’ONU », a expliqué le ministère turc.

La véritable source de préoccupation devrait être les actions sombres de la France en Libye

Les autorités turques ont fait remarquer que la Turquie apporte son soutien à un gouvernement légitime reconnu par la communauté internationale alors que la France soutien un personnage « subversif et illégitime ».

« Alors que les activités de la Turquie en Libye sont légitimes, la France elle, poursuit des actions sombres, comme elle l’a fait en Syrie, et joue les sous-traitants pour le compte de certains pays de la région. Se comporter de cette façon avec un allié de l’OTAN est inacceptable » a martelé Ankara.

La déclaration précise que la Turquie continuera d’apporter son soutien au gouvernement légitime en Libye afin de rétablir durablement la paix et la stabilité.

Le Courbet illuminé par les radars Turcs ?

Le Courbet, un navire français déployé au large de la Libye a fait l’objet le 10 juin dernier de trois «illuminations radar», équivalant à un marquage de cible, de la part d’une frégate turque, a révélé ce mercredi le ministère français des Armées.

De son côté, la Turquie dément formellement ces accusations et affirme qu’au navire turc a harcelé un bâtiment français. D’après un responsable Turc, la marine française n’a eu aucune communication avec le bateau turc lors de l’incident en question. «La Turquie honore toutes ses obligations en tant qu’allié, aujourd’hui comme hier», a-t-il dit.

Il faut dire que la France passe plus de temps à essayer d’empêcher son allié de l’OTAN plutôt que des pays comme l’Egypte, les EAU ou la Russie.

D’ailleurs, la France elle-même avait dû reconnaitre la livraison d’armes au pirate Haftar.

En raison de cette politique d’hypocrite, le Malte avait fait valoir son veto à l’opération IRINI en affirmant que le but de cette opération visait uniquement un seul camp.

https://twitter.com/Conflits_FR/status/1273257159040565249

usqu’à présent, la France n’a pas prononcé un seul mot sur la présence de la Russie pourtant non membre de l’OTAN.

Cela a pour conséquence de dire que la France a un problème avec la Turquie quitte à ne pas respecter le droit international.

Rédaction avec medyaturk.info

Print Friendly, PDF & Email

About the author

Fatih Karakaya

Fatih Karakaya

Fatih Karakaya est né en 1977 à Kayseri en Turquie. Il est parti à l’âge de 10 ans en France. Après ces études de Turcologie à l’université de Strasbourg, il a commencé à travailler pour des journaux locaux en France.

Par la suite, il a écrit des écrits sur le site d’information Haber7 avant de rejoindre l’Agence de presse Anadolu.

A.Carter corfirms ties with PYD, YPG, PKK

US’s secret: child soldiers in Syria

UAE Foreign Minister Abdullah Bin Zayed allegedly assassinated

Follow us on Twitter

A.Carter corfirms ties with PYD, YPG, PKK

US’s secret: child soldiers in Syria

UAE Foreign Minister Abdullah Bin Zayed allegedly assassinated

Follow us on Twitter