French

#UygurLivesMatter : Les internautes français dénoncent la Chine

A l’initiative des internautes français, le hashtag #UygurLivesMatter a dénoncé la politique chinoise contre la communauté turcophone Ouïghours de Chine. En quelques heures, le hashtag s’est hissé dans le top 10 des sujets les plus discutés.

Nombreux sont les internautes français à ne pas avoir apprécié une publication sur le réseau social Twitter de l’ambassade de Chine qui ventait l’intelligence artificielle pour encourager les Droits de l’Homme.

https://twitter.com/TurkishLife5557/status/1273447471407075331

En effet, l’ambassade de Chine en France a annoncé sur son compte twitter que « la France et le Canada lancent avec 12 pays et l’Union Européenne le partenariat mondial sur l’intelligence artificielle. »

L’ambassade affirme aussi que le partenariat va permettre d’encourager et de guider une intelligence artificielle fondée sur les Droits de l’Homme.

Mais dans les faits, les agissements de la Chine en matière du respect des droits de l’Homme sont décriés par plusieurs ONG qui dénoncent des tortures notamment contre la communauté ouïghoure.

En effet, d’après les estimations des institutions internationales 1.5 millions de Ouïghours se trouvent actuellement dans des « camps de rééducation ».

https://twitter.com/posoflu78/status/1273332691598020608

La Chine justifie ces emprisonnements à travers une politique de lutte contre le terrorisme. Pourtant, dans ces camps, les détenus musulmans sont forcés à renier leur religion, manger du porc, boire de l’alcool, faire l’apologie du communisme et du parti au pouvoir, à se moquer de leurs proches. En réalité, ces méthodes criminelles ont pour objectifs d’effacer l’identité islamique du peuple ouïghour, considéré comme un danger pour la Chine.

Plus de 110 mille tweets

Ainsi dans la nuit du 17 juin, les internautes français ont envoyé plus de 110 mille tweets #UygurLivesMatter dénonçant les actes barbares commis par la Chine. Ils appellent la communauté internationale à faire pression sur le pays.

Par ailleurs, les internautes espèrent que les autorités françaises adoptent une position  similaire à celle des Américains dans ce domaine. En effet, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a promulgué, mercredi, une loi afin de sanctionner des responsables chinois accusés de« l’internement de masse » des musulmans ouïghours.

https://twitter.com/emiiiirhn/status/1273351090487136258

Par ailleurs, dans un communiqué de la maison Blanche, Donald Trump a expliqué que « cette loi tient pour responsables les auteurs de violations des droits fondamentaux et abus comme le recours systématique à des camps d’endoctrinement, aux travaux forcés et à une surveillance intrusive pour éradiquer l’identité ethnique et les croyances religieuses des Ouïghours et d’autres minorités en Chine ».

Avec: medyaturk.info

Print Friendly, PDF & Email

About the author

Fatih Karakaya

Fatih Karakaya

Fatih Karakaya est né en 1977 à Kayseri en Turquie. Il est parti à l’âge de 10 ans en France. Après ces études de Turcologie à l’université de Strasbourg, il a commencé à travailler pour des journaux locaux en France.

Par la suite, il a écrit des écrits sur le site d’information Haber7 avant de rejoindre l’Agence de presse Anadolu.

A.Carter corfirms ties with PYD, YPG, PKK

US’s secret: child soldiers in Syria

UAE Foreign Minister Abdullah Bin Zayed allegedly assassinated

Follow us on Twitter

A.Carter corfirms ties with PYD, YPG, PKK

US’s secret: child soldiers in Syria

UAE Foreign Minister Abdullah Bin Zayed allegedly assassinated

Follow us on Twitter