French

Massacre de Khodjaly en Azerbaïdjan par les Arméniens

La Turquie commémore les victimes du massacre de Khodjaly en Azerbaïdjan par les milices arméniens, à l’occasion de son 28ème anniversaire.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le ministère turc des Affaires étrangères a rappelé les massacres du 26 février 1992 par les forces arméniennes, dans la ville de Khodjaly, dans la région du Haut-Karabakh en Azerbaïdjan.


Le ministère a fermement condamné ce massacre durant lequel 613 Azerbaïdjanais innocents, dont 106 femmes, 63 enfants et 70 personnes âgées, avaient été tués.

génocide arménien

La Diplomatie turque a ajouté que plus de mille personnes avaient été détenues par les forces arméniennes. Leur sort demeure encore inconnu.

« À cause de l’occupation des territoires azerbaïdjanais par l’Arménie, et aussi à cause de ce massacre inhumain, plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont dû se déplacer à l’intérieur de leur pays. Actuellement, 20% des territoires azerbaïdjanais sont toujours sous l’occupation de l’Arménie. Nous condamnons fermement le massacre et l’occupation qui perdure depuis des années. »

Pour conclure, le ministère a déclaré que la Turquie partage encore la douleur de ses frères azerbaïdjanais. Il a ensuite présenté une nouvelle fois ses condoléances au peuple azerbaïdjanais.

Commémoration du massacre de Khodjaly à Paris

Par ailleurs, l’ambassade de l’Azerbaïdjan a organisé une soirée commémorative à Paris. Le public a rendu hommage en particulier aux victimes de cet horrible crime de guerre à l’Église de Notre-Dame de Blanc-Manteaux.

De son côté, Le Ministère des affaires étrangères d’Azerbaïdjan a publié une déclaration.

À la suite de cette agression, l’Arménie a ainsi occupé environ un cinquième du territoire l’Azerbaïdjan. Aussi, plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont subit un nettoyage ethnique dans les territoires occupés et en Arménie même. En outre, un génocide a été commis contre les populations civiles d’Azerbaïdjan.

Le ministère a par ailleurs accusé la République d’Arménie d’être l’agresseur et responsable de ces crimes.

Source: medyaturk.info

Print Friendly, PDF & Email

About the author

Fatih Karakaya

Fatih Karakaya

Fatih Karakaya est né en 1977 à Kayseri en Turquie. Il est parti à l’âge de 10 ans en France. Après ces études de Turcologie à l’université de Strasbourg, il a commencé à travailler pour des journaux locaux en France.

Par la suite, il a écrit des écrits sur le site d’information Haber7 avant de rejoindre l’Agence de presse Anadolu.

Add Comment

Click here to post a comment

A.Carter corfirms ties with PYD, YPG, PKK

US’s secret: child soldiers in Syria

UAE Foreign Minister Abdullah Bin Zayed allegedly assassinated

Follow us on Twitter

A.Carter corfirms ties with PYD, YPG, PKK

US’s secret: child soldiers in Syria

UAE Foreign Minister Abdullah Bin Zayed allegedly assassinated

Follow us on Twitter